Hortamuseum

La vie du musée

2016

Juin : prêt d’œuvres du musée Horta pour l’exposition « Flora’s Feast, le motif floral dans l’Art Nouveau » à la Fondation CIVA stichting.

 La présente exposition, qui emprunte son titre à un recueil de poésies illustrées de Walter Crane (Flora’s Feast. A masque of Flowers, 1889), explore les relations fécondes que les plus grands créateurs de l’Art nouveau à Bruxelles ont tissées avec le monde végétal, dont les fleurs. A la source même des plus belles réalisations de Paul Hankar, Victor Horta, Henry Van de Velde, Paul Cauchie ou Philippe Wolfers, parmi d’autres, se noue en effet un dialogue précis et fascinant avec des variétés florales très prisées à l’époque. 

Vase ; monture en bronze doré de Victor Horta (1861-1947) ; cristal vraisemblablement du Val-Saint-Lambert. 

Fauteuil en sycomore conçu pour l’exposition de Turin en 1902, Victor Horta (1861-1947)

À voir jusqu’au 09 octobre 2016 

Plus d’informations : http://www.fondationciva.brussels/fr/shop/floras-feast/

  

Mars : prêt d'oeuvres conservées au musée Horta pour l'exposition "Les maisons du peuple, histoire d'un rêve coopératif" à La Fonderie (Molenbeek Saint Jean). Parmi elles, on retrouve : 

 - Un garde-corps de la Maison du Peuple de Bruxelles

- Un perroquet de la Maison du Peuple de Bruxelles 

- Des modèles en plâtre de colonnes de la Maison du Peuple de Bruxelles 

- Un modèle d'un chapiteau de la Maison du Peuple de Bruxelles 

À voir jusqu'au 19 août 2016… 

Plus d'informations sur l'exposition :  http://www.lafonderie.be/

Mars : Acquisition de la revue « Vers l’Art », 1906 – 1912. Cette revue précieuse est surtout dédiée à l’architecture. Elle contient de nombreuses reproductions de façades, de plans et d’intérieurs d’édifices principalement bruxellois et quelque fois disparus. Il s’agit donc d’une source inestimable pour la connaissance de l’Art Nouveau et de l’architecture en Belgique au début du XXème siècle.

2015

Septembre : Acquisition d’une collection de phototypies prises par Alexandre et représentant l’exposition de Tervueren de 1897 ; un moment éminent dans l’histoire de l’Art Nouveau en Belgique.

 

 

 

Classement, inventaire, sauvegarde et mise en valeur des négatifs sur verre personnels de Victor Horta pour ses cours.

Lancement d’un partenariat avec la faculté d’architecture « La Cambre Horta » en vue de créer une reconstitution en 3D de la Maison du Peuple. Pour ce faire l’ensemble des archives photographiques disponibles dans différents fonds belges et étrangers a été rassemblé, classé, mis en valeur et numérisé. L’architecte Richard Pringiers a principalement travaillé à étendre la Maison du Peuple. Ses plans ont survécu et sont remplis de précieuses informations sur le célèbre bâtiment de Horta. Ces plans ont donc aussi été entièrement reclassés et mis en valeur.

 

Création d’une Réserve Précieuse et mise aux normes de conservation des livres personnels de Victor Horta ayant survécu.

Dédicace de Hector Guimard à Horta ( album du Castel Beranger)

 

2014

Classement, inventaire et mise en valeur des archives relatives aux réformes de Victor Horta sur l’enseignement de l’architecture.

Achèvement de la cour basse de la maison et étanchéification des façades arrière. Celle-ci a entraîné le remodelage des niveaux du jardin et sa mise en ordre par le paysagiste Gabriel Pirlet.

Reconstruction du lustre de la salle à manger, aboutissement d'un travail s'étalant sur près de trente ans.

 Acquisition d’un bureau en pitch-pin teint acajou de Victor Horta provenant de l’hotel Aubecq (1902). Mise en vente au Dorotheum à Vienne, il a été acheté sur les fonds propres du Musée. Il sera exposé dans l’une des pièces contigues à l’escalier de service.

 

 

Fabrication d'un panneau d'exposition-rampe pour l'entrée de l'atelier.

Acquisition d'un vase dont le socle a été réalisé par Victor Horta vers 1898. Le vase représentant des fleurs de Marronnier a probablement été réalisé par le Val-Saint-Lambert. Cette découverte majeure permet d’en savoir plus sur ce type de créations par le maître dont aucun exemple n’était jusqu’ici connu. Le vase monté a pris place dans le Salon de Musique.

 

 

Achat grâce aux Amis du Musée d'une paire de chenêts en laiton de Victor Horta (circa 1895).