Hortamuseum

Pourquoi les photographies sont-elles interdites dans la Maison Horta ?

Le Musée Horta (construit de 1898 à 1901) était à l’origine une maison pensée pour six personnes.

Aujourd’hui, avec des dizaines de milliers de visiteurs chaque année, la maison souffre de ces passages continuels ; ce qui nécessite de continuelles restaurations et entretiens.  Pour autant, chaque visiteur peut circuler librement dans les pièces du musée : aucuns cordons, aucunes barrières ne l’empêchent de se promener comme un invité de Victor Horta. Ce privilège, rarement possible dans de petites maisons-musées, entraîne des contraintes telle que l’interdiction des prises de photographies.

Pourquoi ? La personne qui prend une photo est moins attentive à ce qui l’entoure : en se reculant, elle bute sur un autre visiteur ou contre un meuble. La cage d’escalier, pivot de la maison, est particulièrement fragile et ne peut subir une trop grande concentration de visiteurs. Si quelqu’un s’y arrête pour prendre des photos, un embouteillage se forme et les conséquences peuvent s’avérer désastreuses.  Bien sûr, la plupart d’entre vous respectent cette consigne. Hélas, certains visiteurs n’en ont que faire.

Afin d’éviter tous conflits et toutes tensions, nous sommes aussi obligés de vous demander de laisser votre smartphone dans les casiers. Si vous attendez un appel urgent, les gardiens vous proposeront une solution de remplacement.

Enfin, nous considérons cette interdiction comme une chance. Etant entièrement déconnecté, vous pourrez vous laisser porter sans arrière-pensées par l’architecture de Victor Horta. Votre œil et votre esprit seront plus disponibles ; disposés à se laisser charmer par les raffinements de la Maison Horta…

Nous vous souhaitons une agréable visite.

Si vous désirez voir des photographies inédites de l'intérieur du musée, rendez-vous sur cette page ou rejoignez-nous sur Instagram et Facebook.